Tsugi Podcast 411 : Pig&Dan

tsugi-podcast-411-pigdanQuand Igor Tchkotoua a rencontré Dan Duncan en 1999, personne n’aurait cru qu’une telle carrière les attendait. Dix-sept années, quatre-vingt dix EPs et quatre albums plus tard, le duo espagnol n’a plus rien à prouver.

Pig&Dan est devenu une référence en matière de techno. Avec Oh Yeah en 2005 et leur signature sur le label de Sven Vath, Cocoon Recordings, Igor et Dan se lancent dans le tourbillon du succès. Signés sur (entre autres) Soma, Bedrock, Terminal M ou Plus 8, ils ont lancé leurs propres labels, Onolog et Elevate. C’est surtout grâce un son, un style bien à eux que les deux acolytes ont pu gravir les marches. Quand on leur demande de le décrire, c’est toujours la même réponse : “Dynamique, euphorique, édifiant et non-linéaire. C’est une musique qui fait sourire et que les filles aiment aussi, même s’il y a un côté dark.” Ce qui les différencie surtout, c’est la synergie frappante qui existe entre les deux bonhommes.

Le dernier album de Pig&Dan, Modular Baptism, est sorti en mars dernier et marque un retour à leurs influences techno après Destination Unknown en 2014, long format ambient. La semaine dernière, on découvrait leur dernier né sur le label Drumcode, Mexico EP. Alors pour fêter ça, Igor et Dan nous ont concocté un podcast. Pendant une heure, on se délecte d’une sélection fraîche aux sonorités évidemment techno avec en ouverture, le dernier Marquis Hawkes qui a eu la bonne idée d’utiliser des samples vocaux de la grande Jocelyn Brown, pour un résultat groovy à souhait.



Leave us a comment


Comments are closed.

Menu Title